Choix du langage de programmation


Comme je l’indiquais dans mon précédent post, un choix s’offrait à moi : celui du langage de développement de l’application. J’avais sélectionné deux solutions, soi le VBA, soit DELPHI (Pascal Objet). Ces deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients. Toutefois, deux critères principaux ont prévalu dans ma décision : la sécurité et la performance de l’application.

Après de nombreux tests sur différents projets, mon choix s’est finalement porté sur DELPHI. D’une part, parce que d’un point de vue sécurité, le logiciel sera inaltérable puisque compilé (par ailleurs, les paramètres de sécurité d’EXCEL empêchent fréquemment l’exécution des macros obligeant l’utilisateur à des manipulations pour lesquelles il n’est pas nécessairement formé) ; d’autre part les performances seront meilleures (les performances d’écritures/lectures de classeurs EXCEL semblent comparables mais la rapidité générale de fonctionnement des applications semble donner un avantage aux codes compilés).

Le langage est maintenant choisi, reste maintenant à continuer le développement du projet.

A ce stade, je me rends compte que l’objectif que je m’étais est particulièrement ambitieux : notamment quant à l’ampleur du code source à écrire et quant à la prise en main de l’EDI, plus ardue que je ne l’aurais pensé.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :